Nos tutelles

CNRS

Rechercher



Formations recherche

Archeobios
Stage tracéologie
Stage Silex

Médiation


Accueil > Production & valorisation > Édition scientifique > CRA-Monographies

L’habitat dans le Sud de la France et le Nord Ouest Méditerranéen

L'habitat dans le Sud de la France et le Nord Ouest Méditerranéen

sous la direction de Alain Beeching et Ingrid Sénépart


Ouvrage publié par la Société préhistorique française ;

Cet ouvrage tente de répondre à une série de questions implicites qui s’enracinent dans un problème de fond mal élucidé : bien que le premier impact néolithique sur le sol français soit méridional — lointain et tardif écho des bouleversements proche-orientaux dans les façons de vivre et de penser la société — nous ignorons en grande partie comment il s’est ancré dans le paysage ? En d’autres termes : à quoi ressemblent les maisons des premiers agro-pasteurs plus ou moins sédentarisés ? Quelles formes prennent les premiers villages de notre histoire ou, à défaut, les premiers lieux de vie groupée un peu durable ? Peut-on déceler là les germes des comportements protohistoriques et historiques en matière d’ancrage au sol nourricier ?

Après une longue période de carence durant laquelle, malgré quelques belles exceptions rappelées en historique, les archéologues méridionaux avaient tardé à « sortir des grottes » pour aller étudier les lieux de vie ouverts ; après un véritable vide des connaissances en matière d’habitat à l’exception des stades les plus tardifs qui avaient déjà attiré l’attention avec les spectaculaires constructions en pierres sèches, ce recueil comble à lui seul une part du retard accumulé. Il publie les quatre seuls cas clairement attestés de structures habitées du Néolithique ancien méridional, fixant du même coup l’esquisse d’un modèle de maison. Il donne au Chasséen de ces régions les premiers cas complets et indiscutables de bâtiments, et par là accentue l’interrogation sur les causes de cette rareté. Il complète une vision déjà riche du Néolithique final en documentant des situations et des matériaux nouveaux à côté de la "pierre-reine" ; par exemple en révélant enfin la place de la construction en terre et en poursuivant la réflexion sur les habitats ceinturés. Le midi n’est donc plus en retard. Il peut confronter ses résultats avec ceux des régions et pays voisins afin de jeter les bases d’une réflexion à l’échelle de tout le Nord-Ouest méditerranéen.

This volume attempts to answer a series of implicit questions underlying a fundamental problem : although the first impact of the Neolithic on French soil was in the south, a distant and late echo of Near Eastern upheavals in lifestyles and mentalities, we known very little about how the land was settled. In other words : what did the houses of the first more or less sedentary farmers look like ? What forms did the first villages in our history take, or at least the first sites on which people gathered together for relatively long periods of time ? Can one detect the seeds of protohistoric and historic behavioural trends as regards settlement ?
After a long and difficult period during which, despite some fine exceptions mentioned in the research history, archaeologists in the south were slow to « come out of the caves » and investigate open-air sites. After a real gap in knowledge of settlement, excepting the latest stages which had already attracted attention with their spectacular dry-stone constructions, this book makes up part of the ground that has been lost. It includes publication of the only four clear cases of inhabited structures from the southern early Neolithic, thus providing an initial basis for definition of a house-type. The first complete, unquestionable examples of buildings are also presented for the southern Chasséen, and this highlights the issue of the rarity of such structures. The already well-documented picture for the late Neolithic is completed with evidence for new situations and materials other than the obvious stone, for example by revealing at last the presence of earth architecture and by continuing discussion of enclosed settlements. Southern France is no longer behindhand. Results can now be confronted with neighbouring regions and countries, in order to broaden the scope of discussion to include the whole north-west Mediterranean.


Direction

Secrétariat

Tél : 33 (0)4 89 88 15 19
cepam@cepam.cnrs.fr

Venir au CEPAM : plan et indications

Pour venir au CÉPAM

Université Nice Sophia Antipolis
Pôle Universitaire Saint Jean d’Angély
SJA 3 – CEPAM UMR7264 – CNRS – UNS
24, avenue des Diables Bleus
F - 06357 Nice Cedex 4

Visualiser la carte