Nos tutelles

CNRS

Rechercher



Formations recherche

Archeobios
Stage tracéologie
Stage Silex

Médiation


Accueil > Production & valorisation > Édition scientifique > Collection d’études médiévales

Humanistes, clercs et laïcs

Études réunies par Cécile Caby et Rosa Maria Dessi

Humanistes, clercs et laïcs

dans l’italie du XIIIe au début du XVIe siècle
collection d’études médiévales de Nice, VOL13

Couvertures Humanistes, clercs et lacs, vol 13
Couvertures Humanistes, clercs et lacs, vol 13

ISBN : 978-2-503-53582-1
2012, 548 p.
Prix : 65 euros (acheter l’ouvrage)

Pourquoi associer, dans le titre de cet ouvrage, les catégories, usuelles au Moyen Âge, de clercs et de laïcs aux «  humanistes  », un mot qui n’apparaît dans les documents qu’à l’extrême fin du xve siècle ? La juxtaposition des trois termes nous rappelle que ces admirateurs et imitateurs des auteurs antiques que nous nommons humanistes appartenaient tant à l’un qu’à l’autre des deux «  genres de chrétiens  » définis depuis la réforme grégorienne. Ce sont bien des laïcs, en effet, qui ont lancé le mouvement humaniste à Padoue au xiiie siècle, mais par la suite, des clercs, des frères et des moines y participèrent également.
À la différence d’une historiographie qui a bien souvent privilégié les ruptures et les oppositions entre clercs et laïcs, entre scolastiques et humanistes, les auteurs de ce livre s’intéressent aux continuités, tout en s’affranchissant d’une approche exclusivement littéraire ou philosophique qui est dominante en particulier pour les “grands” humanistes. En prenant en compte les personnages “mineurs” ou les œuvres “mineures” de grands auteurs, il s’agit également de “démonumentaliser” les œuvres littéraires et de les examiner du point de vue des échanges féconds entre clercs et laïcs qui ne cessèrent, entre le xiiie et le début du xvie siècle, de nourrir la culture urbaine italienne. Les prises de position des humanistes sont ici systématiquement replacées dans le cadre de dynamiques sociales et de réseaux construits.
Les quinze contributions de ce volume ont été regroupées en quatre sections : les deux premières privilégient une analyse des modèles discursifs – c’est le cas pour l’art de la parole, ainsi que pour les champs de l’hagiographie et de la philologie biblique et patristique –, tandis que les deux autres sections privilégient plutôt une approche en termes de réseaux d’appartenance et de posture vis-à-vis des pouvoirs institutionnalisés.


Direction

Secrétariat

Tél : 33 (0)4 89 88 15 19
cepam@cepam.cnrs.fr

Venir au CEPAM : plan et indications

Pour venir au CÉPAM

Université Nice Sophia Antipolis
Pôle Universitaire Saint Jean d’Angély
SJA 3 – CEPAM UMR7264 – CNRS – UNS
24, avenue des Diables Bleus
F - 06357 Nice Cedex 4

Visualiser la carte