Nos tutelles

CNRS

Rechercher



Formations recherche

Archeobios
Stage tracéologie
Stage Silex

Médiation


Accueil > Production & valorisation > Séminaires et conférences

Refreshing traditional stemmatology

Vendredi 14 octobre 2016

Refreshing traditional stemmatology

Automated computer methods treating -abundant manuscript traditions (Encyclopedia, Physiologus, …)

• Vendredi 14 octobre 2016 • MSHS, SJA3, Amphi 31

Programme

Les textes ayant joué un rôle de premier plan dans la diffusion médiévale des savoirs se caractérisent souvent par une tradition manuscrite vaste et complexe qui reflète aussi bien leur succès que des habitudes de lecture différentes selon les époques et les milieux. Face à ces traditions textuelles abondantes, le philologue est nécessairement confronté au problème du classement des témoins, ou au moins de l’étude des grandes lignes de l’histoire du texte, préalable indispensable à tout travail d’édition ou même de réflexion sur le texte. Si la méthode « manuelle » de construction des stemmas, issue de la philologie du XIXe siècle, conserve sa valeur heuristique, elle se heurte souvent, dans le cas de ces traditions, à l’abondance des témoins (dont la liste est fréquemment complétée par de nouvelles découvertes) et aux phénomènes de contamination. Alors que des méthodes nouvelles, assistées par une approche numérique, ont été développées depuis une quinzaine d’années, il est intéressant de réunir des spécialistes d’édition de textes latins à tradition manuscrite dense et complexe et de chercheurs en humanités numériques et stemmatologie pour faire le point sur les outils que ces nouvelles méthodes peuvent apporter dans le domaine de l’ecdotique de ce type de textes : comment ces outils permettent-ils de mieux classer les témoins, de mieux orienter le chercheur travaillant sur leur histoire, ou encore de faciliter la présentation d’une édition conservant un maximum d’éléments liés à la spécificité des différents témoins ? Nous souhaitons par cette journée d’étude discuter des méthodes et des perspectives ouvertes par (1) les outils et les programmes de confrontation textuelle et de calculs de distances, et (2) les modèles de visualisation et de représentation des relations inter-manuscrites (dendrogrammes, arbres phylogénétiques, cardiogrammes, etc), ainsi que (3) des implications de ces nouvelles approches sur les règles d’encodage des textes en XML-TEI.
The texts which have played a leading role in the medieval diffusion of knowledge are often characterized by extensive and complex manuscript tradition that reflects both their success as different reading habits according to the times and environments. Faced with these abundant textual traditions, the philologist needs to address the problem of classification of witnesses, or at least must study the outline of the history of the text, as a prerequisite to any editing work or even to correctly assess the text. If the « manual » method of constructing stemmas, elaborated by the philologists of the nineteenth century, retains its heuristic value, it often comes up in the case of these traditions against the abundance of witnesses (the list being besides frequently supplemented by new discoveries) and contamination phenomena. While new methods, aided by a digital approach, have been developed over the past fifteen years, it is interesting to bring together specialists editing Latin texts characterized by dense and complex manuscript tradition and researchers in digital humanities and stemmatology in order to review the tools that these new methods can bring to improve the edition of such texts and the understanding of their manuscript tradition : how do these tools help better classify witnesses, orientate the researcher working on them, or facilitate a text display capturing in the edition the major elements linked to the specificity of the different witnesses ? In this workshop we aim at discussing methods and perspectives opened by (1) the tools and programs for textual confrontation and document distance calculations, (2) visualization and representation templates of inter-relationships handwritten (dendrograms, phylogenetic trees, cardiograms, etc.) and (3) the implications of these new approaches to encoding rules text in XML-TEI.


Direction

Secrétariat

Tél : 33 (0)4 89 88 15 19
cepam@cepam.cnrs.fr

Venir au CEPAM : plan et indications

Pour venir au CÉPAM

Université Nice Sophia Antipolis
Pôle Universitaire Saint Jean d’Angély
SJA 3 – CEPAM UMR7264 – CNRS – UNS
24, avenue des Diables Bleus
F - 06357 Nice Cedex 4

Visualiser la carte