Nos tutelles

CNRS

Rechercher



Formations recherche

Archeobios
Stage tracéologie
Stage Silex

Médiation


Accueil > Annuaire

HOAREAU Leïla

Doctorante-P2EST

Contact : leila.hoareau@cepam.cnrs.fr

Thématiques de recherche : Objets de parure en coquille en contexte épigravettien

Méthodes : Tracéologie, malacologie

Régions d’étude : Provence, Italie

Parcours

Modalités d’utilisation des objets de parure préhistoriques : apports de la tracéologie à la compréhension des traditions ornementales
Date de début de thèse : 1er octobre 2017
Directrice de thèse : Sylvie Beyries

  • 2015 – 2016 : La parure à la fin de l’épigravettien : le cas de l’Abri Martin
  • 2014 – 2015 : L’ornementation corporelle des populations paléolithiques dans l’arc liguro-provençal : l’exemple de l’Esterel

Problématiques et démarche

Ce travail a pour objectif d’affiner les connaissances sur les pratiques ornementales des populations épigravettiennes. Les objets de parure épigravettiens sont très majoritairement réalisés en coquilles marines et parmi lesquelles certaines espèces précises ont été selectionnées. Ces choix se révèlent relativement constants tout au long de la période. L’étude se propose de questioner cette stabilité dans la sélection des matières premières à travers une approche tracéologique des objets de parure en coquilles marines.
Il s’agit de croiser les données sur la provenance des matériaux, les modalités de fabrication ainsi que la réalisation des compositions ornementales afin de jeter un nouvel éclairage sur les comportements symboliques et esthétiques des populations épigravettiennes. L’étude mettra particulièrement l’accent sur le développement de l’analyse fonctionnelle : une référentiel expérimental sera constitué et les coquilles observées à l’échelle macro- et microscopique, dans le but de reconstituer les compositions ornementales avec le plus de précision possible.
Les modalités d’agencement des objets de parure au sein d’une composition peuvent prendre des formes très variées relevant de choix correspondant aux considérations esthétiques de la société et chacune de ces compositions a pu revêtir un sens ou une fonction qui lui est propre. La restitution des choix ornementaux dans toute leur diversité doit permettre de mieux comprendre le rôle de la parure dans les sociétés épigravettiennes (construction de l’identité des individus, différenciation sociale, objet d’embellissement du corps, etc.), la façon dont ces comportements symboliques et esthétiques s’organisent dans l’espace et dont ils évoluent au cours du temps.


Direction

Secrétariat

Tél : 33 (0)4 89 88 15 19
cepam@cepam.cnrs.fr

Venir au CEPAM : plan et indications

Pour venir au CÉPAM

Université Nice Sophia Antipolis
Pôle Universitaire Saint Jean d’Angély
SJA 3 – CEPAM UMR7264 – CNRS – UNS
24, avenue des Diables Bleus
F - 06357 Nice Cedex 4

Visualiser la carte